Voyage

Découverte d’Ayuttahaya en bateau

Ayutthaya, fondée en 1350, fût l’ancienne capitale du royaume. Il faut savoir que la ville historique est « entourée » par le fleuve Chao Phraya et de la rivière Pa Sak

Le soir de notre arrivée sur le sol thaïlandais, notre guide nous avait réservé un bateau et nous avons pu découvrir la ville en nous laissant bercer par les eaux calmes du fleuve. L’équipage était constitué des 3 membres d’une famille : les parents et une petite fille trop chou :). Sur les rives, toute sorte de constructions : des temples bien sûr, mais aussi des cimetières, des palais et même une église.

Nous croisions régulièrement de grandes barges remplies de sable (généralement 4 ou 5 nouées ensemble) tractées par un petit bateau à moteur. Peut-être du sable pour la construction de bâtiment, je ne sais pas.

A un moment, notre capitaine a stoppé son embarcation, et Pêche, notre guide, nous a donné de grands pains de mie. Devant notre regard surpris, elle nous a expliqué que c’était pour nourrir les poissons. Quand je dis « poisson« , il ne faut pas s’attendre à de la petite friture, ils ressemblaient plus à d’énormes carpes.

En continuant notre périple sur l’eau, nous avons aperçu au loin, dans le soleil couchant, un temple de style khmer. Nous étions arrivés au Wat Chai Watthanaram (et oui, tous les noms thaï sont à rallonge ^^). Nous avons jeté l’ancre sur la rive et tant bien que mal, nous sommes descendus de notre embarcation sur des rochers glissants. Une balade parmi les ruines nous a permis d’observer cette architecture si particulière (que l’on retrouve d’ailleurs au temple d’Angkor au Cambodge, lui aussi de style khmer). A cette heure de la journée (vers 18h si je me souviens bien), il n’y avait que très peu de monde, ce qui donnait une impression de tranquillité (peut-être que c’est en partie pourquoi j’ai grandement apprécié cette soirée).

Sur l’autre rive du fleuve, dans la lumière crépusculaire, nous avons observé la somptueuse villa de la princesse de Thaïlande. Les allées de cailloux blancs commençaient à être éclairées.

De retour sur le bateau, la nuit était pratiquement totalement tombée, le temple s’est illuminé de lumières orangées et notre capitaine a lancé de la musique pendant que sa femme et sa fille nous apportaient l’apéro. Nous croisions çà et là des bateaux restaurants illuminés.

Un moment M-A-G-I-Q-U-E.

Je ne peux que recommander de découvrir la ville d’Ayutthaya par le fleuve. Personnellement, je trouve que ça a été l’un des moments les plus forts du voyage. Je ne sais pas l’effet que ça a de le faire en pleine journée, mais en fin d’après-midi, au coucher du soleil, ça apportait vraiment une impression de sérénité.

 

Write a comment